English version

 
Edito
L
 
’A.O.C. Huile d’Olive de Provence



La première appellation au service de toute une région !

Le vin n’a pas su le faire, l’huile d’olive l’a réalisé, faire une appellation qui couvre toute la région. Terroir, histoire, savoir-faire ancestral, une A.O.C. c’est d’abord et avant tout une identité, avec ses spécificités, ses originalités.
Faire reconnaître une AOC peut ressembler à une course de fond, où la ténacité, la volonté et l’endurance sont les meilleures alliées face aux aléas qui émaillent pareille aventure. La reconnaissance de l’AOC Huile d’Olive de Provence est à l’image de cette course, car il aura fallu près de huit années pour que cette folle espérance devienne réalité.
Le 26 octobre 2006, le comité national de l'INAO, réuni en Arles, a voté la reconnaissance de l'AOC Huile d'Olive de Provence.
Aujourd'hui, la boucle est bouclée puisque vient de paraître au journal officiel de la République Française du 17 mars 2007 , le du 14 mars 2007 relatif à l'AOC Huile d'Olive de Provence.

L’huile d’olive est connue depuis la plus haute Antiquité, les grecs anciens et romains l’utilisaient déjà pour leur cuisine ( on touche à l’origine de la cuisine méditerranéenne ), pour leurs produits cosmétiques ainsi qu’à l’instar des hébreux pour éclairer les rues et allumer les chandeliers.
Les sages femmes en purifiaient le corps des nouveaux nés avant qu’ils ne reçoivent leur premier lange, les reines d’Egypte s’en enduisaient le visage et le corps afin de les préserver du vieillissement, les Pharaons emportaient des jarres d’huile d’olive dans leur demeure d’éternité.