English version

 
L'héritage oléicole provençal
L’exploitation de l’olivier débute au VI ème siècle avant Jésus Christ sous l’influence des phocéens venus d’Asie Mineure les autochtones s’habituèrent à planter l’olivier.

Avec l’arrivée des romains le verger d’oliviers s’étend, la production d’huile d’olive est favorisée par le commerce interrégional.

Après les crises du XIV ème et XV ème siècle (peste noire et guerre de cent ans), l’oléiculture en Provence connait une nette progression, le commerce de l’huile trouve de nouveaux débouchés dans l’industrie et la savonnerie.

Malgré les gels successifs entre le XVII ème et le XX ème siècle qui ont fortement ébranlé la capacité oléicole de la Provence (gel de 1956) l’olivier demeure dans cette région une culture fondamentale.